OBJET SIX : Réflexion après l’action

1.1 Jai Sen

La fin d’un projet ou d’une phase d’organisation particulière est un moment où la plupart des gens veulent prendre une pause. Ceci est très important pour vous protéger et protéger les personnes avec lesquelles vous vous mobilisez contre le risque de devenir trop épuisé pour faire votre travail. Cependant, il est extrêmement important de prendre le temps, à la fin d’un projet, de consolider et de réviser ce que vous avez appris au cours du processus et de résoudre les problèmes survenus. Voici Jai Sen, chercheur et militant Indien, décrivant ce qu’il a appris sur l’importance de la réflexion après l’action.

VIDÉO: JAI SEN (Anglais)

Transcription:

Nous – dans le mouvement avec lequel nous étions impliqués, nous n’avons pas passé (18h45) assez de temps pour réfléchir à ce que nous faisions. Nous étions toujours tellement occupés à faire les choses et à passer à l’étape suivante et à essayer (18h55) de gérer les choses. Je pense que dans notre travail, nous avons essayé de réféchir parfois, mais presque toujours, ce temps a été pris (19h05) en nous concentrant sur la prochaine tâche à accomplir et sur ce qui devrait être fait – penser à l’avenir. Nous (19h15) avons rarement compris pourquoi nous avions perdu une bataille spécifique: pourquoi cette communauté avait-elle été expulsée, quelles étaient les faiblesses de ce que nous étions en train de faire (19h25)? Pourquoi n’avons-nous pas pu empêcher cela? Est-ce qu’il n’y avait pas assez de préavis? Était-ce un désaccord entre les membres de la communauté (19:35)? Était-ce le fait que leur leadership avait été acheté? Quelles sont les choses qui se produisent dans les mouvements? J’ai découvert cela (19:45) – et c’est pour cette raison que j’ai étudié des mouvements auxquels je n’avais pas été impliqué, car la même chose se passait là-bas. Il n’y a pas eu assez de temps donné (pour regarder en arrière) (19h55) et il y avait aussi de nombreux jeux de pouvoir au travail – compétitions et tensions de mouvement – au point d’attaquer (20h05) ceux avec lesquels nous sommes en désaccord. (20:15) Dans mes écrits, j’ai eu tendance à me concentrer davantage sur cela, et même lors de mes recherches (20:25), je me suis concentré sur cela au lieu de regarder la simple histoire.

1.2 Bait Byout

À la fin d’une action ou d’un projet, c’est également un bon moment pour consulter les personnes avec qui vous travaillez. Rebâtissez vos relations avec eux (voir l’objet intitulé Relations de rationalité et de responsabilité dans l’apprentissage pour la mobilisation communautaire) et observez ce que vous pouvez faire pour aider à résoudre des problèmes. Dans cette vidéo, Louai Misleh décrit comment l’équipe de Bait Byout s’est réunie après avoir organisé un événement majeur pour relever les défis auxquels elle était confrontée. Ces échanges peuvent rendre votre groupe beaucoup plus fort – mais vous devez leur laisser du temps.

VIDÉO: LOUAY – Arabe

Transcription:

Par exemple, le dernier problème que nous avons eu concernant le festival que nous avons organisé, nous avons rencontré quelques problèmes spécifiques. Et on avait l’habitude de nous asseoir et de faire une courte réflexion et un petit compte rendu en tant que personnes et coordinateurs travaillant sur le projet. Nous avons rapidement réfléchi en demandant: «quel problème rencontrez-vous» et chaque personne présente le problème auquel elle est confrontée, et nous discutons ensemble, passant une heure sur chaque sujet, surtout pour trouver une solution au désaccord.  

1.3 – Évaluation

Après la réalisation d’un projet, c’est aussi le temps de procéder à une évaluation, de demander plus formellement aux gens leur avis. Pour quelques idées sur la façon d’évaluer un projet hautement participatif, vous pouvez lire ce billet de blog du projet de budget participatif. Dans la budgétisation participative, les membres d’une communauté se réunissent et votent sur la manière de dépenser une partie du budget de la municipalité.

https://www.participatorybudgeting.org/evaluations-surveys-pb/

1.4 Portfolio électronique de mobilisation communautaire: réflexion après l’action

Dans votre e-Portfolio de mobilisation, répondez aux questions attribuées à la section « Réflexion après l’action » sur votre formulaire.

À quels moments de la mobilisation pensez-vous que votre groupe peut prendre une pause et réfléchir à ce que vous faites? Comment allez-vous faciliter le temps et l’espace pour cette réflexion?

Comment pourriez-vous évaluer ce que vous avez fait pour vous assurer d’atteindre vos objectifs? Que devrez-vous faire avant et pendant votre action pour pouvoir l’évaluer?